Shin

C'est l'éducation éthique ou maturité mentale : le savoir-être, le cœur, l'amour, le courage, la volonté, l'assiduité, la motivation, l'énergie (le potentiel, la réserve), le but à atteindre, la valeurs morales, l'éducation, la socialisation, le contrôle de soi, l'attitude, le caractère, l'estime de soi, la personnalité ou la niak . Le jùdô comme le façonnement de la personnalité.(la force mentale : seishin-ryoku)

Le jùdô est le principe de la tendresse et de la douceur et donc de la sympathie et de l'empathie. Un cœur dur et sec n'est pas compatible avec le jùdô. Au contraire, un cœur tendre, doux, généreux et compréhensif est nécessaire.

« L'empathie est le talent le plus précieux de l'être humain. »
- Meryl Streep

L'état d'esprit :
C'est une histoire d'identité ou de perception de la réalité. Je me comporte comme celui que je pense que je suis et comme je pense que les conditions sont.
Si je pense que je suis mince, je me comporte comme un mince. Je pense qu'il fait bon, il fait bon.

Un savoir de la pratique, produit par l’histoire de la pratique et de sa transmission, des règles sociales qui la régissent et des valeurs qui y sont attachées, c'est le savoir être qui est différent pour chacun. C'est la valeur la plus vacillante. Elle peut potentiellement disparaître ou aparaître en une seconde.

Le SHIN comprend trois valeurs :
- la valeurs morales (valeurs)
- l'attitude au dôjo (normes)
- la volonté

Ces trois concepts constituent ce que l'on appelle la discipline (Ensemble des règles de conduite qui régissent une collectivité, un groupe en vue d'assurer son bon fonctionnement).