La honte

La honte est un sentiment de dégoût de soi qui fait suite à un comportement défayants ou déviants par rapport à l’amour-propre (orgueil) que l'on a de soi.

« La honte est un orgueil secret, et l'orgueil est une erreur sur ce que l'on vaut, et une injustice sur ce que l'on veut paraître aux autres. »
– Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles

La honte est incompatible avec l'humilité car on ne peut être honteux de soi pour ces comportements défayants ou déviants que parce que l'on a pas assez d'humilité pour prendre conscience que ce que l'on a fait n'est pas si éloigné que ce que l'on est.

« La confiance en soi est faite d’humilité. »
– Pierre Bourgault

« Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. »
– Daniel Desbiens

La vanité est une forme de fierté de ce ceux qui manque d'assurance et qui désir être approuvé par les autres. C'est une incertitude sur soi que les éloges guérissent.

La vanité ou la fierté en général sont confondues à tort avec l'orgueil qui est un sentiment qui ne repose sur aucune légitimité autre que celle d'exister. La fierté est une satisfaction légitimée par l’adversité ou les difficultés surmontées, avant de parvenir au succès.

L'orgueil c'est aimer ce que l'on est alors que la fierté c'est aimé ce que l'on a fait. Quelqu'un d'orgueilleux a honte de tout ces comportements défayants ou déviants car ils remettent en causes sa perfection.

« L’amour-propre est un ballon gonflé de vent dont il sort des tempêtes quand on y fait une piqûre. »
– Voltaire

« L’orgueilleux aimera mieux se perdre que de demander son chemin. »
– Charles Churchill

La fierté est donc liée à la modestie ou l'humilité alors que la honte est liée à l'orgueil.